Youenn GUILLANTON
Un groupe, Un chanteur, Un écrivain, Un peintre ...

Une vie artistique même amateur est ce qu'il y a de plus beau à vivre... après les sentiments. Si pour nous tous, notre séjour terrestre devrait résonner telle une symphonie, la musique jalonne mon existence comme un heureux hasard. Ce site, est donc pour moi l'occasion de remercier celles et ceux qui accompagnent ce parcours artistique, en espérant donner à d'autres l'envie de le découvrir... 


Ur vuhez arzourel zoken hep bezañ un den a vicher, a zo ar bravañ tra a c'heller bevañ... goude ar santimantoù. Ma rankfe evit an holl ac'hanomp hor chomadur er bed-mañ, dasseniñ evel ur gensonadeg, ar sonerezh a heul ma zammig buhez, evel un darvoud dic'hortoz. Trugarekaat an dud a heul ma hentig arzourel eo pal al lec'hienn-mañ, gant ar spi dudiañ tud all, piv a oar ?

Le groupe 

Un chanteur, un batteur, un guitariste, un bassiste et des bandes sons ...

Originaire du Morbihan, la défense de la langue bretonne est une des conséquences de mon exil parisien. Mon amour pour ma culture celtique a progressivement rencontré les chemins de la créativité musicale et littéraire. Quant à ma soif de nouveaux horizons, elle a façonné un propos universel pour parler de la condition humaine. En fondant le groupe « Meuriad » (le clan) en 1995, la musique irlandaise fut mise à l'honneur. Grâce au compositeur Philippe Brosse, mon second disque se tourna résolument vers les musiques du monde. Quant à la suite, elle est probablement l'expression de ce qui me tient le plus à coeur, c'est à dire : la Pop, le Rock et le Blues !

Genidik deus Bro-Wened, ar stourm evit ar brezhoneg a zo stag ouzh ma harlu e Paris. Karantez ma sevenadur keltiek he deus tamm ha tamm kejet ouzh hent awen ar sonerezh hag ar skritur. Hag evit ar pezh a sell ouzh ma ezhommoù da zizoleiñ dremmwelioù nevez, an temz-spered-mañ en deus degaset din komzoù digor d'ar bed a-bezh evit difenn mab-den. Gant ar strollad « Meuriad » krouet ganin e 1995 e oa bet lakaet war wel sonerezh Iwerzhon. A drugarez d'ar saver tonioù Fulup Brosse eo bet digoret hent ar sonerezh etrevroadel din. Evit ar pezh a sell ouzh ma sonerezh hiziv an deiz, blaz ar Pop, ar Rock hag ar Blues, da lavaret eo ar pezh a blij ar muiañ din, a vez lakaet a-raok pep tra !

L'écrivain 

Des poèmes, une autobigraphie

Le peintre

Al livour

Mon père avait coutume de dessiner des esquisses sur lesquelles ma mère apposait ses couleurs.

Mes tableaux : figuratifs, colorés pour l'essentiel, voire naïfs pour certains d'entre eux, rendent hommage à cette complicité et à l'amour de l'Art qu'ils ont su me transmettre avec passion.